La Régie de l’énergie du Canada publie une nouvelle perspective énergétique à long terme

Communiqué
Pour publication immédiate

Le 3 décembre 2019 – Régie de l’énergie du Canada

La Régie de l’énergie du Canada a publié aujourd’hui sa perspective énergétique à long terme, dans laquelle elle examine les incidences des nouvelles technologies, des aménagements d’infrastructures et de la politique climatique sur l’évolution de la consommation et de la production d’énergie au Canada au cours des 20 prochaines années.

Le rapport Avenir énergétique du Canada en 2019  – Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040 révèle qu’en dépit d’un ralentissement de la croissance de la consommation intérieure de combustibles fossiles, la production de pétrole brut et de gaz naturel continue d’augmenter. Le potentiel d’exportations de GNL motive grandement la production de gaz naturel, tandis que la croissance de la production de pétrole est alimentée par l’entrée en service de nouvelles phases de projets de récupération in situ existants.

Le scénario de référence du rapport table sur les perspectives économiques actuelles, une vision modérée des prix de l’énergie et les politiques énergétiques ou climatiques déjà en place.

L’évolution des prix et de la production de pétrole au Canada dépendra fortement de la disponibilité de capacité d’exportation par pipelines et chemin de fer. Si les projets pipeliniers approuvés (Trans Mountain, Keystone XL et Canalisation 3) vont de l’avant dans la forme annoncée et que les volumes expédiés par train se maintiennent, la capacité de transport sera suffisante pour soutenir la croissance de la production au cours des 20 prochaines années.

En ce qui a trait à la production d’électricité au Canada, on continue d’observer des différences régionales. Le gaz naturel et les ressources renouvelables délogeront le charbon dans la production d’électricité, ce qui aidera le Canada à réduire ses émissions polluantes dans ce secteur durant les deux prochaines décennies. La capacité installée d’énergie solaire et d’énergie éolienne double pendant la période à l’étude, mais l’hydroélectricité demeure la source d’électricité renouvelable dominante en 2040.

L’analyse de la Régie est neutre et factuelle et vise à enrichir le dialogue sur l’énergie au Canada. Ce rapport est la seule perspective à long terme de l’offre et de la demande d’énergie mise à la disposition du grand public qui traite de tous les produits de base, dans toutes les provinces et tous les territoires. Il offre un solide point de départ aux Canadiens soucieux de débattre de cette question.

En bref

  • La consommation d’énergie par habitant diminue de 15 % d’ici 2040.
  • En 2040, la part de la production d’électricité sans émissions polluantes au Canada augmente pour passer de 81 % à 83 %.
  • L’énergie éolienne et l’énergie solaire représentent près de 10 % de la production d’électricité au Canada en 2040.
  • La production de pétrole brut augmente de près de 50 % entre 2018 et 2040, pour avoisiner les sept millions de barils par jour.
  • La perspective repose sur les politiques climatiques et énergétiques actuellement en place ou suffisamment détaillées et qui expliquent en grande partie pourquoi la croissance de la consommation de combustibles fossiles est limitée.
  • La production de gaz naturel, en hausse de quelque 30 %, dépasse les 20 milliards de pieds cubes par jour au cours des 20 prochaines années.
  • Les ressources renouvelables délogent le charbon dans la production d’électricité en Alberta, en Saskatchewan et en Nouvelle-Écosse. La grande capacité hydraulique du Canada continuera de produire de l’électricité en Colombie-Britannique, au Manitoba, au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador.
  • La consommation totale de combustibles fossiles progresse de moins de 1 % d’ici 2040, mais cette croissance varie énormément selon le type de combustible. La consommation de gaz naturel, combustible fossile qui produit le moins d’émissions de GES, connaît une hausse de 18 %, alors que la consommation de pétrole diminue de 7 % et celle de charbon, de près de 75 %.

Liens connexes

La Régie de l'énergie du Canada est à l'oeuvre afin d'assurer l'acheminement de l'énergie en toute sécurité partout au pays. Elle examine les projets de mise en valeur des ressources énergétiques et communique de l'information importante sur l'énergie, tout en appliquant des normes de sécurité et environnementales comptant parmi les plus strictes au monde. Pour savoir comment la Régie travaille pour vous, visitez son site Internet ou suivez-la sur les médias sociaux.

Personnes-ressources

Karen Ryhorchuk
Agente de communications

Régie de l'énergie du Canada
Courriel : karen.ryhorchuk@rec-cer.gc.ca
Téléphone : 403-671-9756
Téléphone : 403-292-4800
Téléphone (sans frais) : 1-800-899-1265
Télécopieur : 403-292-5503
Télécopieur (sans frais) : 1-877-288-8803

Date de modification :