Profils énergétiques des provinces et territoires – Manitoba

Manitoba

Contactez nous

Commentaires, questions, ou suggestions peuvent être envoyés à l’adresse :
energy-energie@rec-cer.gc.ca

Table des matières

  • Figure 1 : Production d’hydrocarbures

    Figure 1 : Production d’hydrocarbures

    Source et description :

    Source :
    Régie – Avenir énergétique du Canada en 2021

    Description :
    Ce graphique illustre la production d’hydrocarbures au Manitoba de 2010 à 2020. Au cours de cette période, la production de pétrole brut a augmenté, passant de 30,0 kb/j à 37,9 kb/j.

  • Figure 2 : Production d’électricité selon le type de combustible (2019)

    Figure 2 : Production d’électricité selon le type de combustible (2019)

    Source et description :

    Source :
    Régie – Avenir énergétique du Canada en 2021

    Description :
    Ce diagramme circulaire illustre la production d’électricité au Manitoba par méthode de production. En 2019, la production totale d’électricité s’est élevée à 33,9 TWh.

  • Figure 3 : Carte des infrastructures du pétrole brut

    Figure 3 : Carte des infrastructures du pétrole brut

    Source et description :

    Source :
    Régie

    Description :
    Cette carte montre tous les principaux oléoducs ainsi que les principales voies ferrées au Manitoba.

    Télécharger :
    Version PDF [921 ko]

  • Figure 4 : Carte des infrastructures du gaz naturel

    Figure 4 : Carte des infrastructures du gaz naturel

    Source et description :

    Source :
    Régie

    Description :
    Cette carte montre tous les principaux gazoducs au Manitoba.

    Télécharger :
    Version PDF [1 026 ko]

  • Figure 5 : Demande pour utilisation finale selon le secteur (2019)

    Figure 5 : Demande pour utilisation finale selon le secteur (2019)

    Source et description :

    Source :
    Régie – Avenir énergétique du Canada en 2021

    Description :
    Ce diagramme circulaire présente la demande d’énergie pour utilisation finale au Manitoba par secteur. En 2018, la demande d’énergie pour utilisation finale a totalisé 345 PJ. Le secteur industriel vient au premier rang avec 32 % de la demande totale, suivi des transports (32 %), puis des secteurs commercial (19 %) et résidentiel (17 %).

  • Figure 6 : Demande pour utilisation finale selon le combustible (2019)

    Figure 6 : Demande pour utilisation finale selon le combustible (2019)

    Source et description :

    Source :
    Régie – Avenir énergétique du Canada en 2021

    Description :
    Cette figure illustre la demande pour utilisation finale par type de combustible au Manitoba en 2018. Les produits pétroliers raffinés ont compté pour 150 PJ (44 %) de la demande, suivis du gaz naturel, avec 99 PJ (29 %), de l’électricité, à 82 PJ (24 %) et des biocarburants, à 14 PJ (4 %), les autres combustibles n’étant nullement présents (0 PJ).
    Remarque : Les autres combustibles comprennent le charbon, le coke et le gaz de cokerie.

  • Figure 7 : Émissions de GES par secteur

    Figure 7 : Émissions de GES par secteur

    Source et description :

    Source :
    Environnement et Changement climatique Canada – Rapport d'inventaire national

    Description :
    Ce graphique à colonnes empilées illustre les émissions de GES au Manitoba par tranches de cinq ans, de 1990 à 2020 en Mt d’éq. CO2. Les émissions totales de GES ont augmenté au Manitoba, passant de 18,6 Mt d’éq. CO2 en 1990 à 22,6 Mt en 2020.

  • Figure 8 : Intensité des émissions découlant de la production d’électricité

    Figure 8 : Intensité des émissions découlant de la production d’électricité

    Source et description :

    Source :
    Environnement et Changement climatique Canada – Rapport d'inventaire national

    Description :
    Ce graphique à colonnes montre l’intensité des émissions découlant de la production d’électricité au Manitoba de 1990 à 2020. En 1990, l’électricité produite au Manitoba a émis 26 g d’éq. CO2 par kWh. En 2020, l’intensité des émissions avait diminué à 1,1 g d’éq. CO2 par kWh.

Production énergétique

Pétrole brut

  • En 2020, le Manitoba a produit 42,1 milliers de barils par jour (« kb/j ») de pétrole brut léger classique (figure 1), ce qui représentait environ 1 % de la production canadienne totale (incluant les condensats et les pentanes plus) en 2020.
  • Toute la production actuelle de pétrole du Manitoba se fait dans la partie sud-ouest de la province.
  • Les ressources restantes de pétrole brut du Manitoba étaient estimées à 730 millions de barils en décembre 2019.

Produits pétroliers raffinés

  • Il n’y a aucune raffinerie au Manitoba.

Gaz naturel et liquides de gaz naturel

  • Le Manitoba ne produit ni gaz naturel ni LGN.

Électricité

  • En 2019, le Manitoba a produit 33,9 térawattheures (« TWh ») d’électricité (figure 2), ce qui correspond approximativement à 5 % de la production totale d’électricité au Canada. La capacité de production de la province est estimée à 6 100 mégawatts (« MW »).
  • Manitoba Hydro est le plus gros producteur d’électricité au Manitoba et répond à la plus grande partie des besoins en électricité de la province avec 15 centrales hydroélectriques, dont les plus grandes sont situées le long du fleuve Nelson. La société d’État exploite également une centrale alimentée au gaz naturel et quatre centrales au diesel en région éloignée. L’énergie éolienne, la biomasse et certaines installations solaires sont exploitées par des producteurs indépendants.
  • La plus grande partie de la capacité de production installée du Manitoba provient de l’hydroélectricité. En 2019, 97 % de la production provenait de sources hydrauliques.
  • La centrale Keeyask (en anglais), située dans le nord du Manitoba sur le fleuve Nelson, est actuellement en construction et lorsque les travaux sur les deux dernières unités seront terminés, elle sera dotée d’une capacité de 695 MW. Elle est entrée en service au début de 2021 et les sept unités devraient être opérationnelles au printemps 2022.
  • En 2019, l’éolien représentait environ 4 % de la capacité de production d’électricité du Manitoba. Depuis 2005, cette ressource a ajouté approximativement 230 MW à la capacité de production d’électricité de la province.
  • Le Manitoba a éliminé graduellement le charbon pour la production d’électricité. La dernière centrale au charbon a cessé ses activités en 2018 et est maintenant utilisée comme compensateur synchrone pour aider à stabiliser le réseau de transport. Le Manitoba a également commencé à réduire la production de la centrale thermique de Selkirk en juillet 2020, et a procédé à sa désaffectation en juin 2021.
Haut de la page

Transport et commerce des produits énergétiques

Pétrole brut et liquides

  • Deux grands pipelines d’exportation traversent le Manitoba : Keystone de TC Énergie et la canalisation principale d’Enbridge.
  • Keystone achemine le pétrole brut de l’Ouest canadien vers les marchés de raffinage du Midwest et de la côte du golfe du Mexique aux États-Unis. Il part de Hardisty, en Alberta, pour se rendre jusqu’à Steele City, au Nebraska. De là, le pétrole brut peut être transporté vers l’est jusqu’à Wood River et Patoka, en Illinois, ou vers le sud jusqu’à Cushing, en Oklahoma, et la côte du golfe du Mexique.
  • Le réseau principal d’Enbridge achemine le pétrole brut et les liquides de l’Ouest canadien vers les marchés de l’Est du Canada et des États-Unis. Il transporte également des produits pétroliers raffinés en Saskatchewan et au Manitoba. La canalisation principale arrive au Manitoba en provenance de la Saskatchewan près de Cromer et ressort à la frontière canado-américaine près de Gretna, où elle se raccorde au réseau Lakehead d’Enbridge.
  • Le projet de remplacement de la canalisation 3 d’Enbridge (en anglais) est entièrement opérationnel depuis octobre 2021. La canalisation 3 fait partie du réseau principal d’Enbridge et transporte du pétrole brut d’Edmonton, en Alberta, jusqu’à Superior, au Wisconsin. Ce projet a pratiquement doublé la capacité du pipeline pour la porter à 760 kb/j.
  • Le terminal Cromer d’Enbridge (en anglais) a une capacité d’environ 2,4 millions de barils et constitue le point de collecte de presque tout le pétrole brut léger et moyen produit dans le Sud-Ouest du Manitoba et le Sud-Est de la Saskatchewan.
  • Le terminal Cromer d’Enbridge raccorde la canalisation principale à plusieurs pipelines, notamment Westspur de Kingston Midstream (anciennement TTEML Westspur Pipelines), Bakken d’Enbridge et Wapella de Plains Midstream (en anglais) (figure 3). Westspur et Bakken sont deux réseaux pipeliniers de moindre importance qui transportent du pétrole brut de la Saskatchewan et du Dakota du Nord jusqu’à la canalisation principale d’Enbridge. Le pipeline Wapella achemine du pétrole brut du Sud de la Saskatchewan jusqu’à la canalisation principale d’Enbridge.
  • Le pipeline Southern Lights d’Enbridge longe la canalisation principale de cette même société au Manitoba, mais sert à importer des condensats des États-Unis vers l’Alberta.
  • Le productoduc Winnipeg achemine des produits pétroliers raffinés depuis la canalisation principale d’Enbridge, à Gretna, jusqu’à Winnipeg.
  • Les deux terminaux de chargement de pétrole brut que compte le Manitoba ont une capacité totale estimée à 68 kb/j. Le plus important est le terminal ferroviaire de Cromer, qui est exploité par Kingston Midstream et est doté d’une capacité de 60 kb/j. Le terminal ferroviaire CN/Watco à WoodNorth est exploité par Watco Terminal and Port Services et a une capacité de 8 kb/j.

Gaz naturel

  • Le réseau principal de TC Énergie au Canada transporte du gaz naturel produit dans l’Ouest canadien et approvisionne les consommateurs du centre et de l’Est du Canada, ainsi que des États-Unis. Il part de la frontière entre l’Alberta et la Saskatchewan et traverse le sud du Manitoba, l’Ontario et une partie du Québec (figure 4). La quasi totalité du gaz naturel consommé au Manitoba est acheminée par ce réseau.
  • Le réseau principal peut exporter du gaz à deux points d’interconnexion sur la frontière canado-américaine au Manitoba : Emerson 1 rejoint le réseau de Viking Gas Transmission et Emerson 2, le pipeline de Great Lakes Gas Transmission.
  • Le Manitoba peut aussi importer du gaz des États-Unis à Emerson pendant les périodes de pointe de la demande en hiver, bien qu’il n’y en ait eu aucune depuis 2016.
  • Centra Gas distribue du gaz naturel à environ 268 000 clients établis dans plus d’une centaine de collectivités du Sud du Manitoba. Propriété de Manitoba Hydro, Centra est réglementée par la Régie des services publics du Manitoba (en anglais).
  • Une station de gaz naturel comprimé de Manitoba Hydro située au Sud-Ouest de Winnipeg fournit un approvisionnement de réserve de gaz naturel aux clients du Sud du Manitoba.

Gaz naturel liquéfié (« GNL »)

  • Il n’y a aucune installation de GNL existante ou proposée au Manitoba.

Électricité

  • En 2019, les exportations interprovinciales et internationales nettes d’électricité du Manitoba ont totalisé 7,9 TWh. Les partenaires commerciaux du Manitoba sont le Midwest américain, l’Ontario et la Saskatchewan.
  • Le Manitoba exploite environ 11 000 km de lignes de transport d’électricité et plus de 75 000 km de lignes de distribution.
  • La ligne de transport Bipolaire III a été achevée en juillet 2018 et transporte maintenant de l’électricité du Nord du Manitoba vers le Sud de la province et les États-Unis.
  • La ligne de transport d’électricité Manitoba-Minnesota de Manitoba Hydro, une ligne à 500 kilovolts (« kV ») qui s’étend de la région de Winnipeg à la frontière canado américaine dans le sud-est du Manitoba, est entrée en service en juin 2020. Cette nouvelle ligne de transport d’électricité ajoute 885 MW à la capacité d’exportation de Manitoba Hydro.
  • Manitoba Hydro a terminé le projet de ligne de transport Birtle en mars 2021. Dans le cadre de ce projet, Manitoba Hydro a construit une ligne de transport à 230 kV qui va de la station Birtle, dans l’Ouest du Manitoba, jusqu’en Saskatchewan. La nouvelle ligne permet à Manitoba Hydro de remplir un contrat de vente d’électricité de 20 ans avec SaskPower, l’entreprise de services publics d’électricité de la Saskatchewan.
Haut de la page

Consommation d’énergie et émissions de gaz à effet de serre

Consommation totale d’énergie

  • En 2019, la demande d’énergie totale pour utilisation finale au Manitoba a totalisé 340 pétajoules (« PJ »). Les transports viennent au premier rang pour la demande d’énergie (32 % de la demande totale), suivis du secteur industriel (32 %), du secteur commercial (19 %) et du secteur résidentiel (17 %) (figure 5). Le Manitoba arrive au septième rang au Canada pour la demande totale d’énergie et la consommation par habitant.
  • Les produits pétroliers raffinés, y compris l’essence et le diesel, sont les deux combustibles les plus utilisés au Manitoba, avec une consommation de 151 PJ, ou 44 % de la demande pour utilisation finale totale. Suivent le gaz naturel et l’électricité avec 96 PJ (28 %) et 80 PJ (24 %), respectivement (figure 6).

Produits pétroliers raffinés

  • En 2019, la demande d’essence pour moteur était de 1 449 litres par habitant au Manitoba, soit 14 % de plus que la moyenne nationale de 1 268 litres par habitant.
  • La même année, la demande de diesel était de 1 072 litres par habitant au Manitoba, soit 25 % de plus que la moyenne nationale de 855 litres par habitant.
  • La plus grande partie de l’essence automobile consommée au Manitoba provient des raffineries de l’Alberta et de la Saskatchewan. Les produits pétroliers raffinés de l’Alberta sont surtout acheminés par la canalisation principale d’Enbridge, et ceux en provenance de la Saskatchewan et d’ailleurs, par chemin de fer.

Gaz naturel

  • En 2020, la consommation de gaz naturel du Manitoba a totalisé en moyenne 207 millions de pieds cubes par jour (« Mpi3/j »), soit 2 % de la demande canadienne totale.
  • Le plus grand consommateur de gaz naturel au Manitoba a été le secteur industriel, avec une consommation de 82 Mpi3/j en 2020. La consommation des secteurs commercial et résidentiel s’est chiffrée à 68,5 Mpi3/j et 56,5 Mpi3/j, respectivement.

Électricité

  • En 2019, la consommation d’électricité par habitant au Manitoba s’est établie à 16,2 mégawattheures (« Mwh »). La province arrive au sixième rang au Canada pour la consommation d’électricité par habitant, qui est 9 % supérieure à la moyenne canadienne.
  • Au Manitoba, c’est le secteur résidentiel qui a enregistré la plus forte consommation d’électricité en 2019, avec 8,8 TWh. Les secteurs commercial et industriel ont consommé 7,0 TWh et 6,4 TWh, respectivement.

Émissions de gaz à effet de serre

  • En 2020, les émissions de GES du Manitoba ont totalisé 21,7 mégatonnes (« Mt ») d’équivalent en dioxyde de carbone (« éq. CO2 »)Note de bas de page 1. Les émissions du Manitoba ont augmenté de 19 % depuis 1990, et de 6 % depuis 2005.
  • Les émissions par habitant au Manitoba se sont élevées à 15,7 tonnes d’éq. CO2, soit 11 % sous la moyenne nationale de 17,7 tonnes par habitant.
  • Les secteurs qui émettent le plus de GES dans la province sont l’agriculture avec 34 % des émissions totales, les transports à 31 % et les bâtiments (résidentiels et secteur de services) à 14 % (figure 7).
  • En 2020, les émissions de GES du secteur pétrolier et gazier du Manitoba ont totalisé 0,89 Mt d’éq. CO2; elles provenaient surtout de la production de pétrole brut et du transport du pétrole et du gaz.
  • Le Manitoba produit presque toute son électricité à partir de ressources renouvelables. Ainsi, il produit moins de 0,1 Mt d’éq. CO2 à cette fin, soit 0,1 % du total des émissions canadiennes de GES provenant de la production d’électricité.
  • L’intensité des GES du réseau électrique du Manitoba, mesurée en fonction des GES émis dans la production d’électricité de la province, était de 1,1 gramme d’équivalent de dioxyde de carbone par kilowattheure (« g d’éq. CO2 par kWh ») d’électricité produite en 2020. Il s’agit d’une réduction de 89 % par rapport au niveau de 9,7 g d’éq. CO2 par kWh de 2005. La moyenne nationale en 2020 était de 110 g d’éq. CO2 par kWh (figure 8).
Haut de la page

Complément d’information

Sources de données

Les profils énergétiques des provinces et territoires s’harmonisent avec les plus récents ensembles de données d’Avenir énergétique du Canada en 2021 de la Régie. Les concepteurs d’Avenir énergétique puisent dans diverses sources de données en se basant d’abord généralement sur celles de Statistique Canada, et apportent ensuite des ajustements pour assurer la cohérence entre les provinces et territoires.

Date de modification :