Aperçu annuel des exportations de propane et de butanes – 2020

Tableau 1: Résumé de la balance commerciale

Tableau 1: Résumé de la balance commerciale
  2016 2017 2018 2019 2020
Exportations de propane
Volume (m³) 6 659 076 8 021 304 8 846 020 10 834 092 9 286 920
Volume (b) 41 885 588 50 454 002 55 641 466 68 146 439 58 414 727
Valeur ($) 982 300 398 1 901 085 523 2 232 867 958 1 988 288 895 1 665 884 518
Prix (¢/l) 14,75 23,70 25,24 18,35 17,94
Exportations de butanes
Volume (m³) 1 080 347 1 718 587 2 384 452 3 313 856 2 050 926
Volume (b) 6 795 383 10 809 912 14 998 203 20 844 154 12 900 324
Valeur ($) 216 071 611 454 579 669 620 112 683 530 960 264 298
Prix (¢/l) 20,00 26,45 26,01 16,02 14,53
m³ = mètre cube
b = baril
l = litre
1 m³ = 6,29 barils ou 1000 litres
¢/l = cents le litre

Les données présentées ici sont en format EXCEL (.XLSX) et sont mises à jour annuellement. Les données sur les exportations sont transmises à la Régie de l’énergie du Canada 30 jours après la fin de chaque mois. Pour obtenir les données les plus récentes sur les exportations et les importations, y compris les mises à jour et les révisions, veuillez consulter le portail Statistiques sur les produits de base.

Données des figures [EXCEL 101 ko] – Mise à jour du 19 février 2021

Pour un complément d’information, veuillez écrire à cts-ssp@rec-cer.gc.ca.

Figure 1 : Volumes et valeurs des exportations de propane et de butanes

Cette figure illustre les volumes et les valeurs des exportations de propane et de butanes. Les barres indiquent les volumes exportés suivant l’axe de gauche; les points représentent la valeur des exportations suivant l’axe de droite. Les volumes d’exportations de propane ont augmenté de 14 % depuis 2019, et la valeur a diminué de 16 %. Les volumes d’exportations de butanes ont augmenté de 38 % et la valeur a diminué de 44 %.

Source et description

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de la Régie en date du 19 février 2021 : Liquides de gaz naturel – Propane et butanes – Volume des exportations – Sommaire des prix à l’exportation

Description de la figure : Les données sont exprimées en unités métriques.

Propane : En 2020, 9 286 920 mètres cubes (1 665 884 518 $) de propane ont été exportés par le Canada. Le mois de décembre a affiché le volume exporté le plus élevé en 2020, soit 1 099 472 mètres cubes. Le volume exporté le plus bas, soit 506 443 mètres cubes, a été enregistré en juin. C’est en décembre que la valeur des exportations a été la plus élevée, à 236 millions de dollars. La valeur des exportations a été la plus faible en avril, à 84 millions de dollars.

Butanes : En 2020, 2 050 926 mètres cubes (298 025 470 $) de butanes ont été exportés par le Canada. Le mois de décembre a affiché le volume exporté le plus élevé, soit 302 719 mètres cubes. Le volume exporté le plus bas, soit 79 760 mètres cubes, a été enregistré en avril. C’est en décembre que la valeur des exportations a été la plus élevée, à 58 millions de dollars. La valeur des exportations a été la plus faible en avril, à 6 millions de dollars.

Figure 2 : Volumes des exportations de propane et de butanes vers les États-Unis, par région

La carte montre les Petroleum Administration for Defense Districts (PADD), aux États-Unis, qui couvrent les régions suivantes : côte Est américaine (PADD 1), Midwest américain (PADD 2), côte américaine du golfe du Mexique (PADD 3), Rocheuses américaines (PADD 4) et côte Ouest américaine (PADD 5). Les États-Unis représentent le plus grand marché d’exportation de propane et de butanes du Canada. En 2020, plus de 68 % des exportations de propane et la presque totalité de celles de butanes sont allées aux États-Unis. Les volumes de propane à destination d’autres pays ont considérablement augmenté.

Les barres dans la figure 2 indiquent les volumes exportés mensuellement vers chaque PADD. Les PADD 1, 2 et 5 reçoivent la plus grande part des LGN exportés par le Canada vers les États-Unis.

La Régie ne recueille pas de données sur les exportations de LGN au-delà de la première destination. Par exemple, si le propane exporté vers le PADD 3 est ensuite expédié au Mexique, la Régie ne tient compte que des exportations vers le PADD 3.

La pandémie a entraîné des changements importants à l’offre et à la demande d’énergie en Amérique du Nord comme ailleurs dans le monde. Les exportations vers les grands marchés comme le Midwest américain (PADD 2) et la côte américaine du golfe du Mexique (PADD 3) ont diminué considérablement, ce qui représente un renversement notable en regard de la tendance à la croissance depuis plusieurs années. Les bas prix du début de la saison ont incité les vendeurs à stocker le propane plutôt que de l’exporter dans l’espoir d’une hausse à l’hiver 2020-2021.

Les exportations de propane vers le PADD 5 ont augmenté ces dernières années en raison de la hausse des exportations vers les marchés d’outre-mer. Les exportations de propane par mer à partir du Canada ont augmenté récemment en réponse à la demande croissante pour ce produit en Asie. Les exportations de propane à partir de la côte Ouest du Canada sont en hausse depuis la mise en service, en mai 2019, du terminal d’exportation de l’île Ridley d’Altagas/Vopak (« RIPET ») d’une capacité de 40 000 barils par jour (40 kb/j). Du propane canadien est aussi envoyé par train aux États-Unis pour exportation vers l’Asie à partir du terminal maritime de Petrogas, d’une capacité de 30 000 barils par jour (30 kb/j) et situé à Ferndale, dans l’État de Washington. Après l’Alberta la Colombie-Britannique est maintenant la deuxième province exportatrice de propane au pays.

Source et description

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de la Régie en date du 19 février 2021 : Liquides de gaz naturel – Propane et butanes – Volume des exportations selon la destination

Description de la figure : Les données sont exprimées en unités métriques.

Propane (par mois) :
PADD 1 – Les exportations vers le PADD 1 (côte Est américaine) ont varié de 40,6 milliers à 236,0 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 2 – Les exportations vers le PADD 2 (Midwest américain) ont varié de 85,2 milliers à 243,6 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 3 – Les exportations vers le PADD 3 (côte américaine du golfe du Mexique) ont varié de nulles à 49,8 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 4 – Les exportations vers le PADD 4 (Rocheuses américaines) ont varié de 16,0 milliers à 58,6 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 5 – Les exportations vers le PADD 5 (côte Ouest américaine) ont varié de 122,2 milliers à 274,5 milliers de mètres cubes en 2020.

Butanes (par mois) :
PADD 1 – Les exportations vers le PADD 1 (côte Est des États-Unis) ont varié de 3,6 milliers à 56,2 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 2 – Les exportations vers le PADD 2 (Midwest américain) ont varié de 17,7 milliers à 61,9 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 3 – Les exportations vers le PADD 3 (côte américaine du golfe du Mexique) ont varié de nulles à 17,3 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 4 – Les exportations vers le PADD 4 (Rocheuses américaines) ont varié de nulles à 12,9 milliers de mètres cubes en 2020.
PADD 5 – Les exportations vers le PADD 5 (côte Ouest américaine) ont varié de 37,1 milliers à 189,5 milliers de mètres cubes en 2020.

Figure 3 : Exportations de propane et de butanes selon le mode de transport

La majorité des volumes de propane et de butanes exportés depuis le Canada sont transportés par voie ferrée. Les exportations de propane par voie ferrée vers les États-Unis ont augmenté depuis 2015 en raison de la production croissante et de la construction d’une nouvelle capacité de chargement ferroviaire dans l’Ouest canadien. Depuis le 11 mars 2020 alors que l’Organisation mondiale de la santé a annoncé l’existence d’une pandémie, le transport ferroviaire de marchandises, y compris de produits énergétiques, sur les deux principaux réseaux de voies ferrées du Canada, soit le Canadien National (« CN ») et le Chemin de fer Canadien Pacifique (« CP »), a reculé en raison du ralentissement de l’activité économique et de la baisse de la demande d’énergie attribuables à la pandémie de COVID-19.

En 2019, le Canada a commencé à exporter du propane par navire depuis des terminaux de la Colombie Britannique vers de nouveaux marchés. En 2020, les exportations canadiennes de propane par mer ont augmenté de 78 % par rapport à 2019 pour s’élever en moyenne à 39 kb/j. De celles-ci, un pourcentage de 27 % a été transporté par navires en 2020, la totalité destinée aux marchés asiatiques, en grande partie au Japon.

Source et description

Source : Statistiques du système de suivi des produits de base de la Régie en date du 19 février 2021 : Liquides de gaz naturel – Propane et butanes – Volume des exportations selon la destination

Description de la figure : Les données sont exprimées en unités métriques.

En 2020, une quantité de 5,9 millions de mètres cubes de propane a été transportée par voie ferrée, 2,3 millions de mètres cubes par navire, 0,8 million de mètres cubes par pipeline et 0,4 million de mètres cubes par camion. Le transport des butanes a été réparti comme suit : 1,8 million de mètres cubes par voie ferrée, 0,2 million de mètres cubes par pipeline et 0,05 million de mètres cubes par camion.

Date de modification :