Aperçu du marché : Les exportations canadiennes de pétrole brut ont suivi le rythme de la production au cours de la dernière décennie

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2021-07-28

Les volumes d’exportation de pétrole brut canadien ont augmenté à un rythme semblable à celui de la production au cours de la dernière décennie. La figure 1 illustre les volumes de pétrole brut produit au Canada et exporté (principalement à partir du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien). Depuis 2015, le volume de pétrole brut exporté du Canada représente environ 80 % de la production annuelleNote de bas de page 1. Entre 2015 et 2020, la production de pétrole brut du Canada a augmenté de 16 %, ou de 0,61 million de barils par jour (Mb/j), et les exportations ont augmenté de 21 %, ou de 0,63 Mb/j. Depuis 2010, la proportion des exportations à la production a elle aussi augmenté. Le volume de pétrole brut exporté représentait 69 % de la production en 2010, 79 % en 2015 et 82 % en 2020.

Figure 1: La croissance de la production et des exportations de pétrole brut du Canada de 2010 à 2020

Source et description

Source : Données sur la production provinciale de pétrole brut compilées par la Régie; statistiques sur les produits de base de la Régie

Description : Le graphique comporte deux courbes qui illustrent la production et les exportations de pétrole brut du Canada de janvier 2010 à décembre 2020. En 2010, la production de pétrole brut a atteint 3,03 Mb/j (480,98 milliers de mètres cubes par jour [103m3/j]) en novembre, les exportations représentant 69 % de la production. En 2015, la production de pétrole brut a atteint 4,11 Mb/j (653,33 103m3/j) en août, les exportations représentant 78 % de la production. En 2020, les exportations de pétrole brut ont atteint 5,03 Mb/j (798,92 103m3/j) en février, soit 82 % de la production.

La production a augmenté au fil des ans grâce à des technologies améliorées comme le drainage par gravité au moyen de vapeur du bitume tiré des sables bitumineux et les puits horizontaux dans les champs classiques. En 2020, malgré l’épidémie COVID-19, le Canada a exporté près de 3,7 Mb/j, soit environ 82 % des 4,5 Mb/j de pétrole brut qu’il a produits.

Depuis 2010, les exportations du Canada vers le Midwest américain (PADD 2) et la côte américaine du golfe du Mexique (PADD 3) ont augmentéNote de bas de page 2. Le PADD 2 est actuellement le plus gros marché pour le pétrole brut canadien, avec 58 % des exportations en 2020. Par ailleurs, l’accroissement de la capacité de raffinage de pétrole brut lourd et la baisse de la production d’autres producteurs mondiaux de pétrole lourd ont fait augmenter la demande de pétrole lourd canadien dans le PADD 3. Les exportations du Canada vers le PADD 3 sont passées de 13 % des exportations totales de pétrole brut en 2015 à 20 % en 2020. Le PADD 3 peut traiter environ 9,9 Mb/jNote de bas de page 3 de pétrole, principalement du pétrole lourd, et il s’agit du plus gros marché de raffinage aux États-Unis.

Des barils de pétrole jaunes et verts empilés

Environ 17 % du pétrole brut produit au Canada en 2020 a été raffiné au pays. En outre, l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador ont importé des quantités supplémentaires de pétrole brut pour répondre à leur demande de produits pétroliers raffinés. En 2020, ces provinces ont importé un peu plus de 0,55 million de barils par jour de pétrole brut.

Date de modification :