Aperçu du marché : Production d’énergie à partir d’ordures ménagères et gaz naturel renouvelable en Colombie-Britannique

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@cer-rec.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-09-16

La production de gaz naturel renouvelable (GNR) commence habituellement par la collecte de déchets organiques, comme les déchets de site d’enfouissement, les déchets agricoles ou les eaux usées. Lorsque les déchets organiques se décomposent, ils dégagent du méthane, qui est la composante principale du gaz naturel. Les producteurs peuvent capturer et purifier ce méthane et l’injecter sous forme de GNR dans les flux gazeux existants.

Depuis 2010 [en anglais], un nombre croissant de services publics et d’installations de gestion des déchets en Colombie-Britannique produisent du GNR. Fortis BC, un service public de la Colombie-Britannique qui distribue du gaz naturel [en anglais], pourra bientôt fournir environ 430 000 gigajoules (GJ) avec du GNR, soit 0,2 % de la demande totale de gaz naturel pour utilisation finale dans la province. Les clients de Fortis peuvent choisir de payer des frais mensuels supplémentaires [en anglais] pour recevoir un mélange de 5 % à 100 % de GNR pour usage résidentiel. Le coût du mélange de GNR pour les ménages varie entre 2,35 $/mois pour un mélange à 5 % et 47,02 $/mois pour un mélange à 100 %.

Figure 1. Projets de production de GNR en Colombie-Britannique

Source et description

Source : Fortis BC [en anglais]

Description : Cette carte montre l’emplacement de sept projets de GNR actuellement en exploitation ou en cours d’élaboration en Colombie-Britannique. Le GNR est produit principalement à proximité de sites d’enfouissement, d’installations commerciales, agricoles ou de traitement des déchets. Ces sites nécessitent un digesteur anaérobie et une usine de valorisation de biogaz raccordée à un pipeline de distribution local pour assurer l’injection sécuritaire de GNR.

Dans le cadre de son initiative CleanBC [en anglais], la Colombie-Britannique prévoit augmenter le mélange de GNR à 15 % d’ici 2030. Cela nécessitera une augmentation considérable de la production, mais selon des estimations techniques antérieures [en anglais], un taux de mélange de 15 % se situe dans la capacité de production potentielle de la Colombie-Britannique. Une source croissante de GNR provient des déchets de sites d’enfouissement, qui étaient à l’origine d’environ 20 % des émissions totales de méthane au Canada en 2017. Parce que les déchets de sites d’enfouissement sont utilisés, la production de GNR est une méthode neutre en carbone qui complète l’approvisionnement en gaz naturel actuel de la Colombie-Britannique.

Qu’est-ce que le gaz naturel renouvelable et comment est-il produit?

Il existe deux façons de produire le GNR :

  1. Les déchets organiques (p. ex., le fumier de bétail) sont traités par digestion anaérobie, pendant laquelle les bactéries décomposent les matières premières en biogaz, qui est ensuite purifié en GNR [en anglais].
  2. Les émissions de méthane provenant des sites d’enfouissement et des déchets agricoles sont captées par des conduites perforées, puis valorisées en GNR.

Le GNR produit peut être injecté dans les réseaux gaziers existants pour distribution immédiate par les services publics. Les utilisateurs résidentiels, industriels et commerciaux peuvent utiliser ce combustible sans avoir à moderniser leurs appareils, car la teneur en méthane du GNR permet d’utiliser le combustible de façon interchangeable avec les unités de gaz naturel classique.

Figure 2. Comment le gaz naturel renouvelable est-il produit?

L’infographie montre comment la matière organique en décomposition est convertie en GNR, qui est transformé pour le chauffage, l’électricité et le ravitaillement en Colombie-Britannique. La digestion anaérobie est la méthode la plus couramment utilisée pour produire du biométhane.
Source et description

Source : IEA [en anglais]

Description : L’infographie montre comment la matière organique en décomposition est convertie en GNR, qui est transformé pour le chauffage, l’électricité et le ravitaillement en Colombie-Britannique. La digestion anaérobie est la méthode la plus couramment utilisée pour produire du biométhane.

Date de modification :