Le mercredi 28 août, l’Office national de l’énergie est devenu la Régie de l’énergie du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez la page d’information sur la mise en œuvre de la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie

Aperçu du marché : L’Office prévoit un accroissement de la production de propane à partir du traitement du gaz naturel

Date de diffusion : 2019-07-24

Selon le scénario de référence d’un rapport publié récemment, l’Office national de l’énergie prévoit que la production de propane au Canada augmentera de 63 % de 2017 à 2040. L’essentiel de la croissance de la production sera lié à la hausse de la production de gaz naturel du fait que la majeure partie de l’offre de propane du Canada provient du traitement du gaz naturel.




Figure 1 : Offre et utilisation de propane projetées jusqu’en 2040

Source et description

Source : Office

Description : Le graphique à aires empilées illustre l’offre de propane (qui comprend la production provenant du traitement du gaz, la production des raffineries, la production issue du dégagement gazeux des sables bitumineux et les importations) et son utilisation (qui comprend la demande ailleurs au Canada, les exportations, la demande du secteur pétrochimique de l’Alberta, la demande de solvant pour les sables bitumineux et la demande du secteur pétrochimique de l’Ontario) projetées jusqu’en 2040 selon les scénarios de référence, de prix bas, de prix élevé et des avancées technologiques.

En 2010, l’offre canadienne de propane était de 180 milliers de barils par jour (« kb/j »), tandis qu’en 2018, elle était de 264 kb/j. En 2010, l’utilisation canadienne de propane était de 192 kb/j, tandis qu’en 2018, elle était de 264 kb/j. Les chiffres qui suivent correspondent à des projections de chaque scénario :

  • Scénario de référence : En 2025, l’offre canadienne de propane devrait être de 290 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 403 kb/j. En 2025, l’utilisation canadienne de propane devrait être de 290 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 403 kb/j.
  • Scénario de prix bas : En 2025, l’offre canadienne de propane devrait être de 243 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 261 kb/j. En 2025, l’utilisation canadienne de propane devrait être de 243 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 261 kb/j.
  • Scénario de prix élevé : En 2025, l’offre canadienne de propane devrait être de 309 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 498 kb/j. En 2025, l’utilisation canadienne de propane devrait être de 309 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 498 kb/j.
  • Scénario des avancées technologiques : En 2025, l’offre canadienne de propane devrait être de 279 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 277 kb/j. En 2025, l’utilisation canadienne de propane devrait être de 279 kb/j, tandis qu’en 2040, elle devrait être de 277 kb/j.

Au début des années 2020, l’Office prévoit un changement dans l’utilisation (ou la demande) du propane canadien. La demande du secteur pétrochimique de l’Alberta devrait augmenter, dépassant la croissance de la production de propane et réduisant la disponibilité de propane pour l’exportation. Cependant, la production de propane dans les années suivantes devrait s’accroître, tout comme les exportations projetées. Dans l’ensemble, la demande au chapitre des exportations demeure élevée tout au long de la période de projection en raison de la demande croissante du secteur pétrochimique américain et de ses exportations de propane, ainsi que des exportations à partir de la côte Ouest du Canada. Le terminal d’exportation de propane de l’île Ridley d’Altagas et de Vopak, qui se trouve près de Prince Rupert, en Colombie-Britannique, a commencé à exporter au milieu de 2019. Le terminal Prince Rupert de Pembina sur l’île Watson, en Colombie-Britannique, devrait commencer à exporter au milieu des années 2020.

Apprenez-en plus sur l’offre et l’utilisation de propane selon les autres scénarios de prix en consultant le graphique interactif ci-dessus et le rapport intitulé Supplément Avenir énergétique du Canada en 2018 : Offre et utilisation de liquides de gaz naturel. Il est aussi possible de consulter des données sur l’offre et l’utilisation de liquides de gaz naturel dans les figures et annexes du rapport [EXCEL 13179 ko].

 

Date de modification :