Le mercredi 28 août, l’Office national de l’énergie est devenu la Régie de l’énergie du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez la page d’information sur la mise en œuvre de la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie

Aperçu du marché : La thermopompe, de plus en plus répandue – Comment fonctionne-t-elle?

Date de diffusion : 2019-04-17

Dans un Aperçu du marché précédent, l’Office a mentionné que les installations de thermopompes dans les résidences et les entreprises sont passées de 400 000 en 2000 à 700 000 en 2016. Les thermopompes sont des systèmes de chauffage et de refroidissement qui fonctionnent en transférant la chaleur d’un endroit à un autre. À l’heure actuelle, le prix d’achatNote de bas de page 1 des thermopompes est plus élevé que celui d’autres systèmes de chauffageNote de bas de page 2, ce qui explique pourquoi elles ne sont pas largement répandues.Note de bas de page 3 Par exemple, Efficiency Nova Scotia [anglais seulement] estime le coût d’un nouveau système central de thermopompe à air à près de 14 000 $, comparativement à 2 300 $ pour un système de chauffage par plinthes.Note de bas de page 4 En 2016, il y avait 767 000 thermopompes au Canada; la plupart étaient installées en Ontario et au Québec.

Figure 1 : Thermopompes installées au Canada

Source et description

Source : Base de données complète sur la consommation d’énergie, tableau 21, Ressources naturelles Canada

Description : Ce graphique montre le nombre de thermopompes installées dans les résidences de 2000 à 2016. Ce nombre a augmenté de façon constante, passant d’un total de 415 000 en 2000 à 767 000 en 2016. L’Ontario et le Québec sont les provinces où l’on compte le plus grand nombre de thermopompes. Des thermopompes sont installées aussi dans les autres provinces, mais en moins grand nombre.

Il y a deux principaux types de thermopompe. Les thermopompes à air transfèrent la chaleur entre deux masses d’air, par exemple, l’intérieur et l’extérieur d’une maison. Les pompes géothermiques transfèrent la chaleur entre l’air et le sol. La figure 2 montre les quatre principales composantes d’une thermopompe : un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur. Les thermopompes utilisent un fluide réfrigérant pour absorber la chaleur au niveau de l’évaporateur, situé à l’extérieur, et la déplacer vers le condenseur et le détendeur, à l’intérieur.

Figure 2 : Diagramme d’une thermopompe

Figure 2 : Diagramme d’une thermopompe

Source et description

Source : Ressources naturelles CanadaNote de bas de page 5

Description : Diagramme d’une thermopompe, qui transfère la chaleur d’un endroit à un autre. Les petites flèches indiquent le sens d’écoulement du fluide dans le système.

Les composantes d’une thermopompe et leurs fonctionsThermopompes résidentielles à l’extérieur d’une maison jaune sous un ciel couvert

Évaporateur – Le fluide réfrigérant froid absorbe la chaleur autour de l’évaporateur et passe à l’état gazeux.

Compresseur – Le réfrigérant gazeux est mis sous pression, ce qui élève sa température.

Condenseur – Le gaz chaud sous pression expulse une grande partie de sa chaleur ailleurs que dans l’évaporateur. Cette perte de chaleur fait en sorte que le gaz se condense en un liquide.

Détendeur – Le fluide réfrigérant est dépressurisé; une partie passe à l’état gazeux et ce gaz absorbe la chaleur du liquide restant. Le gaz expulse ensuite sa chaleur, refroidit et passe à l’état liquide, prêt à entrer de nouveau dans l’évaporateur.

Certaines thermopompes sont réversibles, c’est-à-dire qu’elles peuvent chauffer ou refroidir une maison en inversant le sens d’écoulement du fluide réfrigérant.

Les thermopompes requièrent de l’électricité à cause des compresseurs. Cependant, elles sont beaucoup plus efficaces que d’autres types de chauffage qui utilisent l’électricité, comme les plinthes.Note de bas de page 6,Note de bas de page 7 Les plinthes chauffantes convertissent l’électricité en chaleur, tandis que les thermopompes utilisent l’électricité pour déplacer la chaleur d’un endroit à un autre. Les thermopompes peuvent donc utiliser 50 % moins d’énergie. La technologie des thermopompes pourrait jouer un rôle clé dans la réduction des émissions de GES au Canada.

Les thermopompes ont le désavantage d’être moins efficaces quand il fait très froid dehors. Des thermopompes à air pour climats froids ont été mises au point pour les endroits comme le Canada. Ces thermopompes coûtent habituellement plus cher, mais elles sont plus efficaces à basse température.Note de bas de page 8

 

Date de modification :