Le mercredi 28 août, l’Office national de l’énergie est devenu la Régie de l’énergie du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez la page d’information sur la mise en œuvre de la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie

Aperçu du marché : La production d’énergie solaire au Canada fortement dictée par les saisons

Date de diffusion : 2019-02-20

Dans les pays situés à des latitudes élevées comme le Canada, la quantité de lumière du soleil que captent les panneaux solaires varie grandement d’une saison à l’autre. Cela est particulièrement notable dans les régions plus nordiques, où le nombre d’heures d’ensoleillement est élevé au printemps et à l’été et très réduit en automne et en hiver. Dans un récent rapport intitulé Rentabilité de l’énergie solaire au Canada, l’Office a modélisé la quantité d’électricité que pourraient produire divers types de projets solaires dans plus de 20 000 collectivités au pays.

Il ressort des données du rapport que les panneaux solaires produisent beaucoup plus d’électricité au printemps et en été qu’en automne et en hiver. Les territoires, étant situés plus au nord, affichent des écarts saisonniers plus marqués que les provinces.

Les heures d’ensoleillement ne sont pas le seul facteur qui entre en jeu : la couverture nuageuse selon la saison, les changements dans les chutes de neige et d’autres conditions climatiques expliquent aussi cette situation. En contrepartie, les périodes plus froides de l’année offrent un avantage par rapport à celles plus chaudes, puisque les panneaux solaires sont plus efficaces en hiver, du fait que les températures plus froides réduisent la résistance dans le câblage électrique et permettent la transformation en électricité d’une plus grande quantité d’énergie.

Figure 1 - Production saisonnière des projets d’énergie solaire selon la collectivité
au Canada

Source et description

Source : Office

Description : Les points dans le diagramme ci-dessus indiquent le pourcentage de l’énergie produite au printemps et en été par rapport à l’automne et à l’hiver dans la plupart des collectivités au Canada, selon la province. La production des provinces au printemps et en été représente entre 55 % et 75 % de leur production annuelle, alors qu’elle situe entre 25 % et 45 % en automne et en hiver. Dans les territoires, la production au printemps et en été représente entre 65 % et 85 % de leur production annuelle, et elle se situe entre 15 % et 35 % en automne et en hiver.

Figure 2. Production saisonnière des projets d’énergie solaire Canadienne

Source et description

Source : Office

Description : Les points sur la carte ci-dessus indiquent le pourcentage de l’énergie produite au printemps et en été par rapport à l’automne et à l’hiver pour la plupart des collectivités au Canada. La production des provinces au printemps et à l’été représente entre 55 % et 75 % de leur production annuelle, alors qu’elle situe entre 25 % et 45 % en automne et en hiver. Dans les territoires, la production au printemps et en été représente entre 65 % et 85 % de leur production annuelle, et elle se situe 15 % et 35 % en automne et en hiver. De façon générale, le pourcentage de la production annuelle des collectivités situées plus au nord est plus grand au printemps et en été.

 

Date de modification :