Le mercredi 28 août, l’Office national de l’énergie est devenu la Régie de l’énergie du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez la page d’information sur la mise en œuvre de la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie

Aperçu du marché : Le Labrador intéresse les centres de traitement de données

Date de diffusion : 2019-02-13

Le Labrador compte actuellement onze centres de données [anglais seulement] qui peuvent servir au minage de cryptomonnaie. La société Newfoundland and Labrador Hydro (« NL Hydro »), le fournisseur d’électricité du Labrador, a reçu des demandes d’approvisionnement en électricité d’un certain nombre de nouveaux centres de données. À l’heure actuelle, les installations de ce type qui sont installées au Labrador consomment environ 17 mégawatts (MW) d’électricité. La capacité de production de NL Hydro est de 1 763 MW [anglais seulement]. Au printemps 2018, les nouvelles demandes d’approvisionnement en électricité de centres de données représentaient en tout 275 MW. Les demandes pour des centres de données non encore traitées visent une capacité totale d’environ 326 MW.

Cette situation s’explique en bonne partie par le fait que les tarifs d’électricité du Labrador figurent parmi les plus bas en Amérique du Nord. Selon l’actuel barème de tarifs du Labrador, un centre de données qui consomme plus de 1 MW d’électricité doit payer le tarif général d’environ 2 cents le kilowattheure.Note de bas de page 1 NL Hydro a récemment proposé au conseil des commissaires des services publics de la province une politique sur les ajouts qui limiterait le taux de croissance associée à des agrandissements du réseau de transport et à de nouvelles demandes de charge.

Comparaison des prix pour les clients de moyenne puissance
dans les grandes villes nord-américaines

Source et description

Source : Hydro-Québec, NL Hydro

Description : Le diagramme montre les tarifs généraux d’électricité estimés par Hydro-Québec pour les clients de moyenne puissance dans les grandes villes nord-américaines. Le tarif d’environ 2 cents le kilowattheure du Labrador a été ajouté pour fins de comparaison; il s’applique à la consommation autre que résidentielle supérieure à 1 MW. Il est à noter que le tarif du Labrador ne comprend pas tous les frais qui composent les autres tarifs d’électricité, comme les frais d’approvisionnement, de transport et de distribution d’électricité. Ces frais supplémentaires sont, somme toute, assez faibles au Labrador. Après le Labrador, c’est Winnipeg qui a le tarif le plus bas, à environ 6 cents le kilowattheure, suivi de Montréal à 7 cents le kilowattheure, de St. John’s et Vancouver à 8 cents le kilowattheure et enfin de Chicago et Calgary à 9 cents le kilowattheure. Parmi les prix indiqués, celui de Boston est le plus élevé à 25 cents le kilowattheure.

Les centres de données abritent le matériel informatique qui sert à traiter la quantité colossale de données que produisent chaque jour les réseaux informatiques. Les activités de ces installations étant très énergivores, comme le minage de cryptomonnaie pour certaines, celles-ci recherchent donc de l’électricité à coût abordable. Ces centres doivent aussi assumer les coûts d’électricité liés au refroidissement du matériel grâce à la climatisation de l’air. La température du Labrador est d’ailleurs avantageuse sur ce plan.

 

Date de modification :