Le mercredi 28 août, l’Office national de l’énergie est devenu la Régie de l’énergie du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez la page d’information sur la mise en œuvre de la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie

Aperçu du marché : Approvisionnement de pétrole brut dans l’Ouest canadien, marchés et capacité pipelinière – Diagramme et données complémentaires

Date de diffusion : 2019-01-09

L’Office national de l’énergie a récemment publié un rapport intitulé Approvisionnement de pétrole brut dans l’Ouest canadien, marchés et capacité pipelinière à la demande de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles, qui souhaite obtenir certains conseils à ce sujet. Le présent aperçu renferme des graphiques présentés dans ce rapport et se fonde sur les données ayant servi à sa production.

Figure 1. Production de pétrole brut dans le BSOC de 2005 à 2018

Figure 1. Production de pétrole brut dans le BSOC de 2005 à 2018
Source et description

Source : Office, Avenir énergétique du Canada en 2018

Description : Ce diagramme à aires empilées présente la production totale de pétrole brut et d’équivalents dans le BSOC de 2005 à 2018. Les données jusqu’en 2017 sont des données historiques; celles de 2018 sont une estimation. La production de pétrole lourd classique était en recul, étant passée de 0,60 Mb/j en 2005 à 0,54 Mb/j en 2017. Celle de pétrole léger classique est demeurée stable à 0,45 b/j entre 2005 et 2017. Quant à la production de condensats, qui s’élevait à 0,17 Mb/j en 2005, elle a augmenté pour s’établir à 0,33 Mb/j en 2017. Durant la même période, la production de bitume in situ a connu une hausse, passant de 0,44 Mb/j à 1,5 Mb/j. Celle de bitume exploité à ciel ouvert affichait aussi une augmentation, de 0,63 Mb/j en 2005 à 1,3 Mb/j en 2017. Enfin, la production totale était en hausse, étant passée de 2,28 Mb/j en 2005 à 4,14 Mb/j en 2017. On estime que la production totale du BSOC atteindra 4,58 Mb/d en 2018.

Figure 2. Approvisionnement et utilisation du brut du BSOC de 2010 à 2018

Figure 2. Approvisionnement et utilisation du brut du BSOC de 2010 à 2018
Source et description

Source : Office, Avenir énergétique du Canada en 2018

Description : Ce diagramme à deux dimensions et linéaire montre l’approvisionnement et l’utilisation passés et projetés du pétrole brut de l’Ouest canadien, ainsi que le volume de pétrole disponible pour l’exportation de 2010 à 2018. En 2010, l’approvisionnement annuel total moyen s’élevait à 3,0 Mb/j; il est passé à 5,0 Mb/j en 2018 selon les estimations. Le volume annuel moyen de pétrole disponible pour l’exportation durant la même période était aussi en hausse, de 2,4 Mb/j à 4,4 Mb/j.

Figure 3. Capacité pipelinière et pétrole disponible pour l’exportation à partir du BSOC

Figure 3. Capacité pipelinière et pétrole disponible pour l’exportation à partir du BSOC
Source et description

Source : Office

Description : Ce diagramme à deux dimensions et linéaire montre une estimation de la capacité de transport et de la quantité de pétrole disponible pour l’exportation à partir du BSOC.

Remarque : Les données ayant servi à établir la capacité de transport de pétrole brut des pipelines à partir du BSOC sont les suivantes :

La capacité disponible des pipelines Trans Mountain et Keystone et du réseau principal d’Enbridge est déclarée tous les mois à l’Office. Ces données sont accessibles dans les profils des sociétés pipelinières sur le site Web de l’Office.

Les pipelines Aurora, Express et Milk River sont des pipelines du groupe 2 décrit à la rubrique P. 6 du Guide de dépôt de l’Office. Les sociétés du groupe 2 n’ont pas à déclarer la capacité et le débit de leurs pipelines tous les mois. Les chiffres indiqués représentent la capacité nominale de ces pipelines, minorée de 1 % pour tenir compte de l’écart moyen entre la capacité nominale et la capacité disponible de canalisations comparables (Keystone et Trans Mountain).

Figure 4. Volumes mensuels des exportations de pétrole brut canadien par train

Figure 4. Volumes mensuels des exportations de pétrole brut canadien par train
Source et description

Source : Office, Exportations de pétrole brut canadien par chemin de fer

Description : Ce diagramme à colonnes présente les exportations de brut par train depuis le Canada de janvier 2016 à octobre 2018. Ces exportations s’élevaient en moyenne à 88 000 b/j en 2016. En 2018, elles ont atteint une moyenne de 206 000 b/j, et ont connu un sommet de 327 229 b/j en octobre.

La répartition est un mécanisme utilisé quand la demande de transport des expéditeurs de pétrole excède la capacité du pipeline au cours d’un mois donné. La répartition est le pourcentage de réduction appliqué à la commande de chaque expéditeur pour ne pas dépasser la capacité pipelinière disponible.

Figure 5. Répartition de la capacité en 2018 sur quelques pipelines réglementés par l’Office

Figure 5. Répartition de la capacité en 2018 sur quelques pipelines réglementés par l’Office
Source et description

Source : Office

Description : Ce diagramme à colonnes montre les pourcentages de répartition sur les canalisations 2/3 et 4/67 d’Enbridge, le réseau pipelinier Keystone et le pipeline de Trans Mountain, de janvier à septembre 2018. Une ligne de tendance fait ressortir l’évolution des pourcentages de répartition au fil des mois.

Remarque : Les données utilisées pour les diagrammes des cours du pétrole sont des données exclusives du Net Energy Exchange [anglais seulement].

 

Date de modification :