Aperçu du marché : Creux historiques du nombre d’appareils de forage au Canada et en Amérique du Nord

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-07-15

Le 28 juin 2019, on comptait 84 appareils de forage pétrolier au Canada. Un an plus tard, le 26 juin 2020, il n’y en avait que quatre. Il s’agit du plus faible nombre depuis au moins 1998, année où des données distinctes sur les forages pétroliers et gaziers ont été compilées pour la première fois. Plus récemment, le 10 juillet 2020, on dénombrait six appareils de forage pétrolier au Canada.

En juin, le nombre d’appareils de forage pétrolier ou gazier a été, en moyenne, de 18 par jour, le plus petit nombre depuis 1964 au moins, année où on a commencé à enregistrer des données sur les forages au Canada. Les investissements dans le secteur pétrolier et gazier ont considérablement diminué dans le monde par suite de la forte baisse des prix du pétrole, attribuable aux mesures de confinement prises en raison de la pandémie de la COVID-19 et de désaccords entre l’OPEP et la Russie sur les limites de production. Le nombre d’appareils de forage pétrolier aux États-Unis a reculé pendant 17 semaines consécutives. Le 13 mars 2020, on en comptait 683, comparativement à seulement 185 le 2 juillet 2020, une diminution de 73 %.

Figure 1. Appareils de forage pétrolier au Canada et aux États-Unis de 2011 à 2020

Source et description

Source : Baker Hughes

Description : Le graphique montre le nombre d’appareils de forage pétrolier au Canada et aux États-Unis. Le 2 juillet 2020, on dénombrait 6 appareils de forage pétrolier au Canada, en baisse par rapport à 80 un an plus tôt. Le même jour, aux États-Unis, on comptait 185 appareils de forage pétrolier, un recul par rapport à 788 l’année précédente. Le nombre d’appareils de forage pétrolier varie selon les saisons au Canada. En 2019, le nombre d’appareils de forage ciblant le pétrole est passé de 17 au début de mai à 84 durant la dernière semaine de juin. Pendant la même période en 2020, ce nombre est passé de 7 à 4 au pays.

Les activités de forage pétrolier au Canada ont un profil différent de celles aux États-Unis parce que les forages au pays sont en grande partie saisonniers. Les appareils de forage ne peuvent pas être acheminés sur de nouveaux sites de forage au printemps, en partie en raison du dégel du sol, qui rend difficile l’accès pour l’équipement lourd, mais aussi parce que les provinces interdisent le déplacement de lourdes charges sur de nombreuses routes à cette époque de l’année afin de ne pas les endommagerNote de bas de page 1. Durant une année normale, le nombre d’appareils de forage chute de 85 % à 90 % entre le sommet atteint en hiver et le plancher d’avril et mai. Cependant, cette année, le nombre d’appareils de forage en activité au Canada a plongé de 98 %, passant de 172 à seulement 4, et n’a pas remonté comme d’habitude à l’été.

Date de modification :