Aperçu du marché : Stocks gaziers en deçà de la moyenne à l’approche de l’été

Date de diffusion : 2018-06-06

En raison de l’hiver froid que nous avons connu cette année, les stocks de gaz naturel restent plus bas que la moyenne sur cinq ans à l’approche de l’été.

Généralement, la production de gaz naturel est stable toute l’année, alors que la demande varie d’une saison à l’autre. Le stockage aide à équilibrer les marchés gaziers. Le stockage de gaz naturel est divisé en deux saisons : la saison d’injection, durant laquelle le gaz est stocké, et la saison des retraits, lorsque le gaz est retiré. Le gaz est habituellement stocké entre le 1er avril et le 31 octobre quand la demande est moins grande. Il est retiré au besoin entre le 1er novembre et le 31 mars pour répondre à la demande plus élevée pendant les mois d’hiver.

Au Canada, la demande de gaz naturel est environ deux fois plus élevée en hiver qu’elle ne l’est à l’automne et au printemps (aussi appelés les saisons intermédiaires).Note de bas de page 1 La demande augmente l’hiver avec l’arrivée des températures froides entraînant le besoin de chauffage. La demande augmente aussi légèrement l’été, à des niveaux plus élevés que ceux des saisons intermédiaires, mais loin de ceux qui sont enregistrés l’hiver. Durant les mois les plus chauds de l’année, la demande de gaz augmente habituellement afin de produire l’électricité nécessaire pour la climatisation.

Selon l’Association canadienne du gaz, le nombre de degrés-jours de chauffageNote de bas de page 2 en Amérique du Nord a été plus élevé à l’hiver 2017-2018 qu’en 2016-2017. L’hiver a été plus froid pendant plus longtemps, ce qui a fait augmenter la demande et l’utilisation des stocks de gaz naturel. Malgré la production stable de gaz naturel au Canada et la production record aux États-Unis [anglais seulement], les températures froides ont contribué à faire baisser les stocks légèrement sous la moyenne sur cinq ans.

Source et description

Source : Canadian Enerdata [anglais seulement]; Weekly Natural Gas Storage Report produit par la U.S. Energy Information Administration [anglais seulement].

Description : Le premier graphique illustre les stocks mensuels de gaz naturel au Canada, ainsi que la moyenne sur cinq ans pour la période de janvier 2015 à décembre 2018. Le second graphique présente les stocks gaziers mensuels combinés au Canada et aux États-Unis, de même que la moyenne sur cinq ans pour la période de janvier 2015 à décembre 2018.

Au début de la saison d’injection, le 1er avril 2018, les stocks de gaz naturel au Canada totalisaient approximativement 315 milliards de pieds cubes, soit environ 4 % de moins que la moyenne sur cinq ans. En raison des températures plus froides que la normale en avril, les taux d’injection dans les stocks de gaz naturel ont été inférieurs à la moyenne. Vers la mi-mai, les stocks gaziers au Canada totalisaient 336 milliards de pieds cubes, soit 13 % au-dessous de la moyenne. Les stocks canadiens sont descendus sous la moyenne sur cinq ans en avril 2018; ils étaient restés au-dessus de cette moyenne depuis octobre 2015.

Les stocks gaziers combinés du Canada et des États-Unis totalisaient 1 964 milliards de pieds cubes le 18 mai 2018, soit 22 % de moins que la moyenne sur cinq ans.

Des installations de stockage du gaz naturel sont disponibles au Canada.

Date de modification :