Composition des factures d’électricité des résidences au Canada

Données sur la consommation d’électricité

Des millions de Canadiens dépendent de l’électricité pour faire fonctionner leurs électroménagers, recharger leurs appareils électroniques et garder leur chez-soi bien au chaud.

En 2017, la consommation d’électricité par habitant au Canada s’est établie à 14,6 mégawattheures (« MWh »).

À 238 térawattheures (« TWh »), c’est le secteur industriel qui consommait le plus d’électricité au pays. Le suivaient les secteurs résidentiel et commercial avec, respectivement, 168 et 126 TWh. La consommation du secteur des transports a été négligeable.

Les wattheures allient la quantité d’électricité consommée (en watts) et la durée de la consommation (en heures). Par exemple, une ampoule de 100 watts consomme 100 wattheures d’électricité à l’intérieur d’une période d’une heure.

Production d’électricité

En 2018, le Canada a produit 647,7 TWh d’électricité, dont plus de la moitié (61%) provenait de sources hydrauliques. Les autres sources sont les combustibles fossiles (gaz naturel et pétrole), le nucléaire, l’éolien, le charbon, la biomasse et l’énergie solaire.

Figure 1 : Production d’électricité selon le type de combustible en 2018

Figure 1 : Production d’électricité selon le type de combustible en 2018

Source : Régie – Avenir énergétique du Canada en 2019

Description :

Ce diagramme circulaire illustre la production d’électricité au Canada selon la source. En 2018, la production totale s’est élevée à 647,7 TWh.

Le Canada est le troisième producteur d’hydroélectricité dans le monde, derrière la Chine et le Brésil.

Commerce de l’électricité

Le Canada est un exportateur net d’électricité. En 2019, les exportations nettes (toutes vers les États–Unis) ont été de 47,0 TWh.

En dollars canadiens, la valeur totale des exportations d’électricité du Canada en 2019 s’est élevée à 2,5 milliards et celle des importations à 0,6 milliard pour un montant net de 1,9 milliard.

Consommation d’électricité des résidences selon la province

Bien que l’électricité soit partout présente pour alimenter les électroménagers et s’éclairer, sa consommation peut varier selon l’endroit où vous vivez. Dans les provinces où l’offre est abondante et les coûts peu élevés, elle sert aussi à chauffer les maisons. Ailleurs, le gaz naturel, le mazout de chauffage, même parfois les poêles à bois peuvent remplacer l’électricité à cette fin.

La consommation d’électricité est plus marquée dans les provinces qui l’utilisent pour chauffer les maisons et l’abondance des ressources hydroélectriques est alors au rendez-vous. C’est le cas du Québec, de la Colombie-Britannique, du Manitoba et de Terre-Neuve-et-Labrador.

La carte et le graphique ci-dessous illustrent la consommation d’électricité des résidences selon la province.

Dans les provinces où l’électricité sert au chauffage, la consommation est souvent plus élevée en hiver. Par contre, les provinces qui ont recours au gaz naturel pour se chauffer ont tendance à consommer davantage d’électricité en été pour la climatisation.

Figure 2 : Consommation d’énergie des résidences selon le combustible en 2017

Source : Régie – Avenir énergétique du Canada en 2019

Description :

Le graphique circulaire associé à chaque province et territoire sur la carte montre comment se répartit l’énergie consommée par les ménages selon son type : biocarburants et énergie émergente, électricité, gaz naturel, produits pétroliers raffinés et autres. Tout cela varie d’une province à l’autre.

Figure 3 : Consommation d’électricité des résidences en 2017

Figure 3 : Consommation d’électricité des résidences en 2017

Source : Régie – Avenir énergétique du Canada en 2019

Description :

Ce diagramme à barres illustre la consommation d’électricité des résidences dans chaque province et territoire au Canada. Certaines barres n’apparaissent pas sur le graphique parce que la consommation en ces endroits est trop faible pour l’échelle choisie. En 2017, on a consommé 0,18 TWh d’électricité au Yukon, 0,12 TWh dans les Territoires du Nord-Ouest, 0,07 au Nunavut, 20,1 en Colombie-Britannique, 10,3 en Saskatchewan, 8,2 au Manitoba, 44,2 en Ontario, 66,6 au Québec, 5,6 au Nouveau-Brunswick, 4,3 à Terre-Neuve-et-Labrador, 4,5 en Nouvelle-Écosse et 0,2 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Figure 4 : Consommation d’électricité par habitant en 2017

Figure 4 : Consommation d’électricité des résidences par habitant en 2017

Source : Régie – Avenir énergétique du Canada en 2019

Description:

Ce diagramme à barres illustre la consommation d’électricité par habitant dans chaque province et territoire au Canada. Le Québec arrive au premier rang à ce chapitre avec 21,0 MWh. Le suivent, dans l’ordre, toujours en MWh, la Saskatchewan (20,0), Terre-Neuve-et-Labrador (19,3), l’Alberta (18,7), le Nouveau-Brunswick (16,7), le Manitoba (16,1) l’Île-du-Prince-Édouard (14,2), la Colombie-Britannique (12,9), le Yukon et la Nouvelle-Écosse (tous deux à 11,1), l’Ontario (9,5), puis ferment la marche les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut (à égalité à 7,42).

Date de modification :