Aperçu du marché : Changement dans la production de gaz naturel en Alberta et en Colombie-Britannique

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@cer-rec.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-03-18

La production de gaz naturel commercialisable en Alberta et en Colombie-Britannique a représenté 94 % ou plus de la production gazière totale au Canada de 2010 à 2018. Cette proportion devrait croître de 2019 à 2040. La production de l’Alberta devrait rester relativement stable jusqu’en 2040. Celle de la Colombie-Britannique devrait continuer de croître et pourrait presque égaler celle de l’Alberta en 2040. Les exportations de gaz naturel liquéfié de la côte Ouest du Canada devraient commencer en 2025, ce qui nécessitera de nouveaux forages et une augmentation de la production afin d’assurer l’approvisionnement.

Figure 1. Production de gaz naturel en Alberta et en Colombie-Britannique par type de gaz

Source et description

Source : Régie

Description : Le diagramme à secteurs indique la production de gaz naturel historique, courante et prévue par province et par type de gaz en 2010, 2020 et 2040.

En 2010, la production de gaz classique en Alberta a été de 4,8 milliards de pieds cubes par jour (Gpi³/j); la production de gaz de réservoir étanche s’est élevée à 4,0 Gpi³/j; la production de gaz dissous a atteint 1,1 Gpi³/j; la production de méthane des gisements houillers s’est chiffrée à 0,9 Gpi³/j et la production de gaz de schiste a été minime. En 2010, la production de gaz classique en Colombie-Britannique a été de 1,5 Gpi³/j; la production de gaz de réservoir étanche s’est élevée à 1,2 Gpi³/j; la production de gaz dissous a atteint 0,04 Gpi³/j et la production de gaz de schiste a été de 0,2 Gpi³/j.

En 2020, la production de gaz classique en Alberta devrait atteindre 1,7 Gpi³/j, la production de gaz de réservoir étanche, 6,0 Gpi³/j, la production de gaz dissous, 1,8 Gpi³/j et la production de gaz de schiste, 0,4 Gpi³/j. En 2020, la production de gaz classique en Colombie-Britannique devrait s’élever à 0,3 Gpi³/j, la production de gaz de réservoir étanche, à 4,7 Gpi³/j; la production de gaz dissous, à 0,1 Gpi³/j et la production de gaz de schiste, à 0,2 Gpi³/j.

En 2040, la production de gaz classique en Alberta devrait atteindre 0,4 Gpi³/j, la production de gaz de réservoir étanche, 7,7 Gpi³/j, la production de gaz dissous, 2,4 Gpi³/j et la production de gaz de schiste, 0,5 Gpi³/j. En 2040, la production de gaz classique en Colombie-Britannique devrait atteindre 1,5 Gpi³/j, la production de gaz de réservoir étanche, 9,6 Gpi³/j, la production de gaz dissous, 0,2 Gpi³/j et la production de gaz de schiste, 0,2 Gpi³/j.

La part de production de la Colombie-Britannique augmente tout au long de la prévision en raison de la production croissante de gaz de réservoir étanche de la formation de Montney. L’Alberta exploite aussi la formation de Montney, ce qui aide à compenser la diminution de la production de gaz classique. On s’attend à ce que les foreurs continuent de focaliser sur le gaz de réservoir étanche riche en liquides, plus profond, parce que les liquides de gaz naturel (LGN) engendrent des revenus supplémentaires. Le gaz dissous occupe une part importante de la production gazière en Alberta compte tenu de la production pétrolière prévue de cette province.

Examinez d’autres graphiques dans la fiche de renseignements sur le gaz naturel tirée d’Avenir énergétique 2019. Des données détaillées sont présentées dans les figures et fiches du rapport.

Date de modification :