Aperçu du marché : Prix hebdomadaires moyens de l’essence au Canada au plus bas niveau depuis 2008

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-04-22

Les prix hebdomadaires moyens de l’essence au Canada ont chuté à 80,2 cents le litre (¢/litre) le 21 avril 2020.Note de bas de page 1 Dans l’ensemble, les prix à la pompe ont diminué de 27 % au cours des six dernières semaines (du 10 mars au 21 avril 2020), ce qui représente la plus forte baisse en six semaines depuis 2008. Les prix nominaux de l’essence n’ont pas été aussi bas depuis la crise financière de 2008, alors qu’ils étaient descendus à 71,7 ¢/litre. Les prix réels de l’essence, qui sont rajustés en fonction du pouvoir d’achat du dollar canadien au fil du temps, n’ont pas été aussi bas depuis au moins l’an 2002.Note de bas de page 2

De façon générale, les prix hebdomadaires ont chuté le plus rapidement dans les provinces maritimes, notamment à Halifax, où ils ont diminué au cours des six dernières semaines de 35 %, atteignant 69,9 ¢/litre le 21 avril 2020. Dans l’Ouest canadien, les prix ont diminué dans une moindre mesure. À Vancouver, cependant, les prix à la pompe ont chuté de 45 ¢/litre au cours des six dernières semaines. Cela constitue la deuxième baisse en importance au Canada, la première ayant été enregistrée dans la ville voisine d’Abbotsford, en Colombie-Britannique. Les prix à la pompe continuent de varier beaucoup d’un bout à l’autre du Canada. Le prix le plus bas a été enregistré à Edmonton (61,3 ¢/litre) et le plus élevé, à Whitehorse (100 ¢/litre). Au cours des trois dernières semaines (du 31 mars au 21 avril 2020), les prix moyens au Canada se sont stabilisés à la suite des fortes baisses observées en mars.

Figure 1. Prix nominaux et réels de l’essence au fil du temps

Source et description

Source : Kent Group [en anglais], Statistique Canada

Description : La carte et le graphique chronologique présentent les prix nominaux et réels hebdomadaires de l’essence jusqu’au 21 avril 2020. Au cours des six dernières semaines, le prix moyen de l’essence est passé de 110,5 ¢/litre à 80,2 ¢/litre. Au début de la série chronologique, le prix nominal de l’essence se situait en moyenne à 63,9 ¢/litre et le prix réel, à 68 ¢/litre; la valeur du dollar canadien est normalisée aux niveaux de 2002. Le 21 avril 2020, les prix réels de l’essence se sont établis en moyenne à 58,2 ¢/litre, d’après l’indice estimatif des prix à la consommation de février.

Les prix de l’essence ont chuté pour deux raisons principales. Tout d’abord, les efforts déployés à l’échelle internationale en vue de freiner la propagation de COVID-19 ont réduit la demande de carburants de transport comme l’essence et le carburéacteur.Note de bas de page 3 Deuxièmement, le prix du pétrole brut, un des principaux coûts des intrants de l’essence, a chuté considérablement sur les marchés canadien et mondial en raison de la demande réduite des raffineries et de la possibilité d’une offre mondiale excédentaire à court terme.Note de bas de page 4

Date de modification :