Aperçu du marché : Niveau record des stocks de propane dans l’Ouest canadien en début de saison de chauffage

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-11-18

Le stockage souterrain de propaneNote de bas de page 1 au Canada a atteint un niveau record au 1er octobre 2020 avec 2,376 millions de mètres cubes (« Mm3 »), soit 14,9 millions de barils (« Mb »). Les stocks étaient particulièrement imposants dans l’Ouest canadien (Alberta et Saskatchewan) à 1,489 Mm3 (9,4 Mb), 44 % au-dessus de la moyenne sur cinq ans. Ceux en Ontario, à 887 Mm3 (5,6 Mb), étaient pour leur part de 37 % supérieurs à la moyenne quinquennale. Pour ces trois provinces, l’écart était particulièrement considérable par rapport aux chiffres du 1er octobre 2019, alors que le stockage souterrain affichait son plus bas niveau en plus de cinq ans. Les données les plus récentes indiquent une offre suffisante pour une saison de chauffage type, qui s’étend généralement d’octobre à avril.

Cette année, la saison d’injection de propane (d’avril à octobre) a coïncidé avec la pandémie de la COVID-19, qui a entraîné des changements importants à l’offre et à la demande d’énergie en Amérique du Nord comme ailleurs dans le monde. Au cours de la période précitée, la production de propane en Alberta [en anglais] a reculé pour s’établir à des valeurs inférieures à la moyenne printanière. Les exportations vers les grands marchés comme le Midwest américain et la côte américaine du golfe du Mexique ont diminué considérablement, ce qui représente un renversement notable en regard de la tendance à la croissance depuis plusieurs années. En outre, les bas prix du début de la saison ont incité les vendeurs à stocker le propane dans l’espoir d’une hausse à l’hiver 2020-2021. Tout cela a mené aux plus importants stocks de propane (1,981 Mm3 ou 12,4 Mb) au Canada depuis qu’on compile ces statistiques.

Note de bas page

Figure 1. Stockage souterrain de propane au Canada

Stockage souterrain de propane au Canada Ontario Stockage souterrain de propane au Canada Ouest
Source et description

Source : Régie – Stocks de GPL conservés sous terre

Description : Ces graphiques illustrent les stocks de propane en Ontario et dans l’Ouest canadien. On y voit le stockage souterrain en 2019 et 2020, ainsi que la moyenne et la fourchette des stocks sur cinq ans. En 2020, ceux en Ontario étaient à leur plus bas en avril avec 126,3 Mm3 (0,8 Mb). Dans l’Ouest canadien, c’est en mars que le creux a été atteint avec 243,5 Mm3 (1,5 Mb). Des sommets de 887 Mm3 (5,6 Mb) dans le premier cas et de 1 489,4 Mm3 (9,4 Mb) dans le second ont chaque fois été atteints en octobre. Pour sa part, le stockage moyen au cours de ce même mois a été respectivement de 649 Mm3 (4,1 Mb) et de 1 031,6 Mm3 (6,5 Mb).

Les prix de gros du propane aux carrefours d’Edmonton et de Sarnia à l’approche de la saison de chauffage 2020-2021 sont semblables à ceux d’octobre l’an dernier. Les prix n’ont presque pas été touchés par la pandémie, ceux à Edmonton demeurant entre 44 et 47 cents US le gallon, entre mars et septembre, tandis qu’à Sarnia ils sont passés de 50 à 59 cents US pendant cette période.

Figure 2. Prix du propane au Canada

Prix du propane au Canada
Source et description

Source : Butane-Propane News et calculs de la Régie

Description : Ce graphique illustre les prix du propane aux carrefours de Sarnia et d’Edmonton, respectivement en Ontario et en Alberta, de janvier 2019 à octobre 2020. Les prix sont exprimés en cents US le gallon. Deux événements importants sont à noter pendant cette période, soit le début de la grève du CN le 19 novembre 2019 et la déclaration par l’OMS d’une urgence de santé publique le 30 janvier 2020. En octobre 2020, les prix à Edmonton étaient en moyenne de 47 cents US le gallon et ceux à Sarnia de 64,9 cents US.

Le propane stocké à Sarnia arrive principalement par la canalisation 5 d’Enbridge ou par wagons citernes. Il est ensuite acheminé aux utilisateurs finals dans l’Est du Canada et le Nord-Est des États-Unis, par train et par camion. L’hiver dernier, la chaîne d’approvisionnement en propane dans l’Est du Canada a été touchée par deux perturbations notables. En novembre 2019, une grève nationale à CN Rail a contribué à des hausses de prix importantes au carrefour de Sarnia dans l’optique d’une crainte de pénurie pour les utilisateurs finals dans l’Est du pays. En février 2020, cette crainte n’a pas été atténuée compte tenu de barrages ferroviaires qui ont mené à un rationnement temporaire [en anglais].

Date de modification :